Corsair.re. Notre site dédié aux résidents de l’Île de la Réunion et de l’océan indien. > Destinations > Océan Indien > Mayotte > Dzaoudzi (Mayotte)

Réserver un vol

Avec des enfants

  •  

Dzaoudzi l’authentique

Comme toute l’île de Mayotte, Dzaoudzi est une destination qui n'est pas encore atteinte par le tourisme de masse, ce qui lui confère un côté encore très authentique et préservé. De superbes paysages volcaniques et des plages de rêve vous attendent à Dzaoudzi.

Les incontournables 

À ne pas manquer

Les traces du volcanisme ancien sont présentes sur l'île et notamment près de Dzaoudzi, en Petite-Terre, où vous pourrez découvrir un cratère occupé par le lac Dziani. Les côtes, très découpées, forment des caps, des presqu'îles, des baies profondes bordées de mangroves.

Découvrir la nature

Comme l’île en général, Dzaoudzi possède une faune et une flore assez riches. On y trouve des lémuriens dit “makis” ainsi que de nombreux lézards. Toute l’année des dauphins nagent près des côtes, ainsi que des baleines à bosses que l’on peut apercevoir entre avril et octobre. Enfin sachez qu’avec un simple masque et un tuba on peut apercevoir des tortues, qui se promènent souvent non loin des cotes.

Pour la flore, l’ile de Mayotte est très fleurie, on retrouve de nombreuses plantes comme le frangipanier, l’hibiscus et le bougainvillier.

À Dzaoudzi même

Ne manquez pas l’ancienne poste et l’ancienne préfecture, ainsi que la visite du Rocher (le piton rocheux).La maison du Patrimoine mérite aussi une visite, mais le mieux reste encore de simplement se promener dans la ville.

Sur Petite-Terre (à côté de Dzaoudzi)

Montez au sommet de la colline de la Vigie et contempler une vue panoramique. Puis redescendez et promenez-vous dans les ruelles.

Ne manquez pas les plages de Moya et Papani, absolument sublimes. Les environs permettent aussi quelques randonnées, parfois sportives.

Pour pus de simplicité

L’île étant petite (trajet maximum du nord au sud : 1 h 30), il est possible de rentrer chaque soir d’excursion au même hôtel.

Gastronomie 

Une cuisine simple

La cuisine mahoraise est relativement simple, qui laisse une grande place au riz, au manioc, aux bananes, ou aux fruits à pain. Les poissons sont souvent grillés au barbecue, sur la plage (voulé). Il existe quelques plats locaux, comme le mataba à base de brèdes (feuilles comestibles au goût amer) et de manioc qui sont mijotées dans du lait de coco.

Produits tropicaux

Les ananas, mangues et noix de coco sont qui sont produites sur l’île sont délicieuses. On trouve aussi de la cannelle, de la vanille et du girofle, le plus souvent destinés à l’exportation.

Les “mamas-brochettis”

Sorte de snack de rue, les “mamas-brochettis” feront votre bonheur. On y sert à toute heure de délicieuses brochettes de bœuf et mabawas (ailes de poulet grillé), peu chères et préparées sur place. Il existe aussi des restaurants, souvent assez luxueux (pour les touristes) dans les palaces.

Boissons

Sur les marchés, vous pourrez trouver du jus de baobab et du trembo (jus extrait du palmier ou du cocotier, alcoolisé ou pas). Pour l’eau, il est préférable de la commander en bouteille.

Recette du mérou à la mahoraise

Commencer par couper le filet de mérou en petits morceaux dans un saladier. Coupez les tomates en petits cubes, enlever les pépins. Ajouter le jus d’orange pressé et le jus de citron vert avec une pointe de Combava et de jus d’ananas, la coriandre ciselée ou l’Anga (le piment rouge haché) les cubes de tomates épépinées, l’échalote émincée et le sel, le poivre et le sucre.

Mélangez et laissez macérer au réfrigérateur pendant 4 heures avant de servir bien frais.

Cette recette mahoraise est valable pour tous les poissons à chair tendre et savoureuse : mérou, thazard, thon blanc ou encore espadon.

Culture  

Un peuple accueillant

Les mahorais sont en général très accueillants et souriants, parlant le français, il est plutôt facile de les aborder. L’slam est la religion dominante, et les mahorais sont très pratiquants. Vous pourrez ainsi voir quelques mosquées sur l’île et à Dzaoudzi.

Les m’biwis

Les m’biwis sont de petits bâtons de bambou que l’on frappe l’un contre l’autre pour marquer le rythme. Souvent joués par des groupes de femme qui dansent et chantent en même temps, les m’biwis accompagnent de nombreuses cérémonies. À chaque arrivée d’avion à Mayotte, un groupe de femmes accueille ainsi chaleureusement les voyageurs.

Musique et danse

Très importants dans la culture mahoraise, la musique et la danse rythment les étapes de la vie ainsi que les saisons.Parmi les danses traditionnelles, citons le shigoma (réservé aux hommes) ou les danseurs forment un cercle au milieu duquel des tambours marquent la cadence, le murengué (danse de combat réservée aux hommes) et le m’godro.

Vêtements traditionnels

Le vêtement traditionnel féminin s'appelle le nambawani. Il se compose de deux parties : le saluva qui est un paréo, c'est-à-dire une jupe et le kishali, pièce de tissu qui se porte en châle, sur les épaules ou parfois replié sur la tête.

Le Tam tam zébu

Sorte de corrida à la mahoraise, cette fête traditionnelle se déroule dans les rues des villages mais aussi à Dzaoudzi

Climat 

Un agréable climat tropical

On distingue deux saisons dans ce climat de type tropical : une saison sèche de mai à novembre avec des pluies rares, des températures agréables, et une saison chaude de novembre à avril caractérisée par des pluies tropicales et des température élevées. www.meteofrance.com

  T°moy. min. T°moy. T°moy.
 max.
Ensoleillement
(h/mois)
Précipitations Jour(s) pluie
Janvier 24,0°C 27,0°C 30,0°C 200 240 mm 0
Février 24,0°C 27,0°C 30,0°C 180 210 mm 0
Mars 24,0°C 27,0°C 30,0°C 216 180 mm 9
Avril 24,0°C 27,0°C 30,0°C 243 80 mm 6
Mai 23,0°C 25,0°C 28,0°C 280 30 mm 3
Juin 22,0°C 24,0°C 27,0°C 265 0 mm 0
Juillet 21,0°C 23,0°C 26,0°C 274 0 mm 0
Août 21,0°C 23,0°C 26,0°C 284 0 mm 0
Septembre 21,0°C 24,0°C 28,0°C 253 10 mm 1
Octobre 22,0°C 25,0°C 29,0°C 258 40 mm 3
Novembre 23,0°C 27,0°C 31,0°C 253 50 mm 4
Décembre 24,0°C 27,0°C 31,0°C 236 140 mm 10
Moyenne annuelle / Total 22,8°C 25,5°C 28,8°C 2942 1050 mm 36

Pratique 

Formalités

Avant de partir, vous devez vous munir d'une carte d'identité ou d'un passeport individuel valide. Les informations sur les formalités de douanes et de polices sont données à titre indicatif.

En aucun cas Corsair ne sera tenue pour responsable si vous n'êtes pas en règle vis-à-vis des autorités.

Nous vous conseillons de prendre contact avec l’office du tourisme du pays :
Antenne CDTM Paris, DASU, 33 rue Opéra, 75002 Paris
tél. 01 55 03 03 03
site : http://www.mayotte-tourisme.com/

Décalage horaire et durée du vol

+ 2 heures par rapport à la France en hiver (GMT+3) et + 1 heure en été (GMT+2). Le faible décalage horaire constitue un atout majeur pour les séjours de courte ou de moyenne durée. La durée de vol est de 10h.

Langues et monnaie

Français et le Shimaoré
Euro

Horaires magasin

Les magasins sont généralement ouverts entre 8h et 16h et le samedi matin

Transports

On peut louer des voitures, motos et scooters sur place. Cependant certaines routes en mauvais état peuvent être difficiles à pratiquer. Il existe dans les villes des “taxi-ville” et dans les régions rurales des “taxi-brousse” : ce sont des camionnettes ou mini vans, dans lesquelles s’entassent jusqu'à 15 personnes, un moyen bon marché de se déplacer.

Sécurité

Dzaoudzi est une ville relativement sûre et l’on peut s’y promener la nuit, sans craindre l’inSécurité Faites cependant attention à certains quartiers plus dangereux que d’autres la nuit. http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/

Services

Les banques et bureaux de poste sont ouverts entre 7h et 16h du lundi au vendredi et parfois le samedi matin.

Vacances et jours fériés à Dzaoudzi

Anniversaire de l'abolition de l'esclavage le 27 mai 

Bon à savoir

D'un point de vue sanitaire, les précautions habituelles pour l'eau et les aliments sont nécessaires. Les risques de paludisme existent à Mayotte. Un traitement antipaludéen oral vous sera conseillé par votre médecin traitant.

Haut de page

Fermer

DakarSénégal

à partir de 9999 TTC A/R* Réserver