Corsair.fr > Services > Formalités

Formalités

Bien se renseigner avant de partir

Il est de la responsabilité de chaque passager de s'assurer qu'il est en conformité avec les formalités douanières, administratives et sanitaires des Etats de départ, de destination et de transit.

A noter

A compter de vendredi 19 juillet 2013, tous les ressortissants de pays tiers à l’Union Européenne (soumis ou non à visa) devront être munis, pour passer la frontière Schengen à l’arrivée ORY et donc embarquer sur nos vols au départ des escales extérieures, d'un document de voyage (passeport) dont la durée de validité est supérieure d'au moins 3 mois à la date à laquelle le demandeur a prévu de quitter l'espace Schengen (billet retour)et qui a été délivré depuis moins de 10 ans.

Les papiers sont contrôlés aux aéroports et les autorités compétentes (Corsair et la Police aux Frontières) ont toute latitude pour refuser le départ ou le débarquement à toute personne qui ne serait pas en règle. Aucune exception ne sera faite.
Nous vous invitons donc vivement à visiter les sites suivants :
 
Service des Douanes :
Téléphone : 0 820 02 44 44 (0,12 € TTC/mn) du lundi au vendredi, de 8h30 à 18h00.
Site : www.douane.gouv.fr

Conseils aux voyageurs : www.diplomatie.gouv.fr
Les informations communiquées ci-dessous par CORSAIR sont fournies à titre de conseil et susceptibles de modifications. En effet, il vous appartient de vous renseigner, auprès des autorités compétentes, sur les documents et les différentes formalités nécessaires pour entrer dans le pays de destination et de transit à la date de votre voyage. Un passager refusé à l'enregistrement ou à l'embarquement pour des raisons de documents non conformes perdrait automatiquement son billet. CORSAIR ne saurait être tenue pour responsable en cas de refus d'embarquement ou en cas d'accès refusé au pays de destination faute de satisfaire aux formalités de police, de santé ou de douane.

Formalités sanitaires : les vaccinations peuvent être obligatoires (notamment contre la fièvre jaune pour certains pays d'Afrique) ou recommandés selon les pays. Dans tous les cas, nous vous recommandons de demander l'avis de votre médecin traitant au moins six semaines avant votre départ.

Site :
www.pasteur.fr/ip/easysite/pasteur/fr/sante/centre-medical/vaccinations-internationales-medecine-des-voyages/recommandations-par-pays

Liste des centres de vaccinations internationales :
www.sante.gouv.fr/liste-des-centres-de-vaccination-habilites-a-effectuer-la-vaccination-anti-amarile.html

Bon à savoir : les Principales causes de refus d'embarquement observés sur nos vols

  • Pièce d'identité ou passeport oublié, perdu, périmé ou non valide.
    Attention : certains pays exigent que le passeport soit valide encore 6 mois après la date retour.
  • Pas d'autorisation de sortie de territoire pour les moins de 18ans.
    Cette dernière est obligatoire avec la CNI sur Fort-de-France, Pointe-à-Pitre et St Denis de la Réunion.
  • Nom/prénom du billet différent du nom/prénom figurant sur les papiers d'identité.Faîtes donc attention aux noms d'usage, noms des jeunes mariées, etc.

Important :

Tout ressortissant français doit obligatoirement se munir des documents suivants :

Pour les vols Guadeloupe, Martinique et Réunion (vols directs sans escale) :

  • Passeport individuel valide (même nom / même prénom)
    ou
  • Carte nationale d'identité

Pour les vols Dakar :

Jusqu'au 30 avril 2014, il est possible d'embarquer sans pré-visa et de se faire délivrer le visa d'entrée directement à l'aéroport ou au niveau des poste de contrôle terrestres équipés.

Information sur le visa pour le Sénégal :

  • Le tarif du visa est de 50€
  • Sa validité est de 3 mois pour une seule entrée
  • Délai de 48h après la procédure d’enrôlement
  • Comment obtenir le visa?
    • Etape 1 : pré-enrôlement sur le site www.visasenegal.sn  choisir votre zone géographique (plus d’infos) et suivre les indications qui s’affichent dans la page.
    • Etape 2 : obtention du visa  
      • soit à l’ambassade ou un consulat sénégalais
      • soit à l'arrivée lors du débarquement
  • Les voyageurs venant dans le cadre d'un voyage organisé par les tours opérateurs sont dispensés d'un visa. Cette mesure est soumise à l'envoi préalable par les tours opérateurs de la liste complète des touristes sous leur responsabilité. 

Pour toutes les autres destinations :

Passeport individuel valide (même nom / même prénom) accompagné des documents complémentaires réclamés par le pays de destination.

Nouvelle taxe obligatoire au départ de Madagascar

A compter du 03 juin 2013 et au départ de Madagascar, une taxe de 14 dollars sera perçue pour les vols internationaux, de 2,5 dollars pour les vols nationaux, directement auprès des passagers via des tickets vendus par les agences lors d'achat de billets ou dans les grands hôtels lors des check-outs, soit à l'aérogare dans des guichets situés en zone d'enregistrement. Ces titres de paiement seront validés via un lecteur de code barre lors du passage aux contrôles de police.

Attention : Formalités relatives aux mineurs

Les personnes responsables de l’enfant doivent s’assurer que l’enfant répond aux formalités de sortie de territoire et d’entrée sur le sol du pays de destination.

  • Depuis le 26 juin 2012, une nouvelle réglementation européenne oblige tous les passagers, enfants et adultes, à voyager avec un document d'identité individuel lorsqu'ils quittent l'Union Européenne. Ce document peut être un passeport ou une carte d’identité selon la destination. Il n’est donc plus possible de faire figurer un enfant sur le passeport d’un parent.
  • Le livret de famille n´est pas une pièce d´identité. Il ne permet donc pas à l´enfant de prendre l´avion.
  • Les mineurs qui voyagent sans leur père, ni leur mère, ni leur tuteur légal ; avec une carte nationale d’identité lorsque la destination, le permet, doivent présenter une autorisation de sortie du territoire délivrée par la mairie de leur domicile. Cette autorisation de sortie n´est pas nécessaire s´ils voyagent avec un passeport à leur nom. Cette mesure s’applique également au départ ou à destination des départements d’Outre-Mer.

Formalités des « familles endeuillées »

Principe

Pour permettre le déplacement des familles en deuil de/vers les DOM, Corsair a mis en place un tarif spécial, valable toute l’année.
Ce tarif se réserve en classe Horizon pour permettre la vente jusqu’à la dernière place disponible. Il ne peut être vendu qu’en voyage aller-retour et par des points de vente Corsair uniquement. Ce tarif n’est applicable qu’entre la France et Fort-de-France (FDF), Pointe-à-Pitre (PTP), la Réunion (RUN) et Mayotte (DZA).
Pour plus d’information, téléchargez ci dessous la charte du respect de la personne endeuillée.

Téléchargez la charte du respect de la personne endeuillée

Procédure

Pour prétendre à ce tarif les passagers doivent produire, le jour de l’émission, un certificat de décès délivré par la mairie de résidence du défunt, ainsi qu’une preuve de parenté au 1er degré*. 4 membres d’une même famille peuvent bénéficier de ce tarif.
*Seuls les membres de la famille au 1er degré sont concernés par ce tarif : père, mère, frères, sœurs et enfants.
Si les passagers ne sont pas en mesure de présenter un certificat le jour de l’émission, les passagers devront s’acquitter du tarif normal en vigueur. 

Tarifs

  • ANTILLES (FDF et PTP)
    • niveau tarifaire Antilles :
    • 599 € TTC de/vers PAR
    • 749€ TTC départ Province* avec TGV AIR
    • nombre de bénéficiaires y compris le demandeur : 4
    • voyage uniquement sur vol Corsair en propre
    • Pas de voyage sur vols en code-share ou en partenariat (exemple : pas de PAR-PTP via FDF sur Air Antilles Express)
       
  • REUNION 
    • niveau tarifaire :
    • 789€ TTC de/vers PAR
    • 939€ TTC départ Province* avec TGV AIR
    • nombre de bénéficiaires y compris le demandeur : 4
       
  •  MAYOTTE
    • niveau tarifaire :
    • 825€ TTC de/vers PAR
    • 975€ TTC départ Province* avec TGV AIR
    • nombre de bénéficiaires y compris le demandeur : 4

Important : Le transport de corps défunts

Toute dépouille mortelle doit impérativement être accompagnée d'une attestation spéciale certifiant que les conditions requises sont respectées. Cet imprimé doit être réalisé et signé par l'entreprise de pompes funèbres.
Un second formulaire d'autorisation est délivré par les services de police à l'aéroport.
Nous vous invitons à consulter notre rubrique sur  le transport de cercueil ou le transport  d’urne funéraire pour plus d'information.

Au menu ou à la carte, Corsair propose une gamme de services toujours plus innovants

 

Haut de page